62% des entreprises belges restent optimistes quant au potentiel de croissance et aux perspectives économiques aux États-Unis

  • L’enquête Covid19 Pulse réalisée en partenariat avec le Boston Consulting Group (BCG) au cours de l’été 2020 montre des ambitions inchangées pour la majorité des entreprises belges aux États-Unis.
  • Le plus grand impact du Covid19 se situe au niveau des ventes, de la demande ainsi que sur le moral des employés.
  • La gestion des ressources humaines est le principal défi à moyen terme auquel les entreprises sont confrontées à cause de la limitation des voyages d’affaires et d’immigration.

New York, 29 octobre 2020 – L’enquête Covid19 Pulse révèle qu’en dépit des circonstances difficiles, 62% des répondants conservent des objectifs et des ambitions inchangés aux Etats-Unis, en particulier parmi les acteurs des secteurs technologies de l’information et de la communication (TIC), et Santé & Pharmacie. Si certains font part d’un calendrier de croissance rééchelonné ; 18% des entreprises ont revu leur ambition à la hausse suite à un intérêt accru pour leurs produits et services.

Cette enquête est une initiative commune du Consulat général de Belgique à New York, de BelCham (chambre de commerce belgo-américaine) et des représentations régionales, FIT, AWEX, hub.brussels à New York et en partenariat avec Boston Consulting Group. Elle a été menée auprès de 50 entreprises belges aux États-Unis.

«Malgré les circonstances actuelles, nous sommes rassurés de voir que la majorité des personnes interrogées continuent de penser que les États-Unis restent un incontournable pour leur développement international. Alors que certains reconsidèrent leurs objectifs en raison de l’incertitude, de nombreuses entreprises belges semblent en mesure de profiter des opportunités, » dit Frank Geerkens, le Consul général de Belgique à New York.

Impact significatif sur les revenus et les opérations

Il n’est pas surprenant que suite au Covid19, 42% des entreprises ont vu leur chiffre d’affaires baisser de plus de 25% (dont 21% qui ont subi une baisse de plus de 50%). Parmi les entreprises de taille moyenne (de 11 à 100 employés), seuls 30% signalent un impact négatif sur leurs revenus, tandis que parmi les plus grandes entreprises (+100 employés), 80% indiquent une perte de revenus. Par contraste, la moitié des entreprises TIC et Santé ont vu leur revenu augmenter pendant la pandémie et s’attendent à ce que cette tendance perdure. Les entreprises de conseil et services ont subi des effets négatifs à court terme, mais croient à un rebond à long terme.

Dans l’ensemble, l’impact de la crise sanitaire s’est fait le plus sentir dans opérations de vente (70% des répondants), sur le suivi de la demande des clients (52%) et sur le moral du personnel (47%)

Une perspective de marché prudente mais positive

Les entreprises belges aux États-Unis prévoient que les ventes et la gestion des ressources humaines seront leurs défis principaux dans les mois à venir, et ceci à cause de l’obligation de télétravail, de la fermeture des frontières, des difficultés à l’obtention de visas et du climat économique mondial incertain. Les obstacles pratiques sont multiples comme l’incapacité de voyager ou d’assister à des conférences, le ralentissement des décisions commerciales ou les difficultés de recrutement.

Toutefois, interrogés sur les effets à long terme du Covid19 sur leurs perspectives commerciales aux États-Unis, les répondants – en particulier les petites entreprises (jusqu’à 10 employés) -restent optimistes quant aux futures opportunités de croissance compte tenu de la transition vers les ventes en ligne et l’engagement numérique des clients. Ce sentiment positif s’applique également aux prochaines élections présidentielles et à son potentiel à renverser la dynamique actuelle et à rouvrir les frontières.

Appel à l’aide

Les résultats révèlent qu’environ 85% des entreprises ont reçu un soutien du Consulat général de Belgique à New York, des représentations régionales, FIT, AWEX, hub.brussels à New York et/ou de BelCham avant ou pendant la pandémie. Ils mentionnent, entre autres, des introductions (réseautage), l’utilisation des espaces de bureau (BelCham Atelier), le conseil juridique et administratif et les aides financières. Dans le cadre de la pandémie, les répondants souhaitent que les représentants de la Belgique amplifient leur soutien à leurs plans de développement aux USA. Ils souhaitent en particulier plus d’introductions auprès de contacts américains, un support pour gagner en visibilité sur le marché et de l’aide au développement commercial (environ 40% des répondants).

«Nous avons aidé des centaines d’entrepreneurs belges à réaliser leur rêve aux États-Unis. Nous continuerons, ensemble avec le Consulat et les Régions, à agir en partenariat avec les entreprises belges et les aiderons à exploiter les opportunités futures. Pour cela, nous nous appuierons sur le Benelux Catalyst pour les start-ups prometteuses, les événements de réseautage en ligne comme The Ripple ou encore notre nouvel hub virtuel (date de lancement en décembre 2020) qui offrira plus de connectivité et d’information en temps réel à notre communauté transatlantique», a déclaré Valerie Van den Keybus, directrice générale de BelCham.

À propos de l’enquête Covid19 Pulse | Entreprises belges aux États-Unis

L’enquête Covid19 Pulse auprès des entreprises belges aux États-Unis est une initiative unique en son genre menée par le Consulat général de Belgique à New York, BelCham, AWEX, Hub Brussels et Flanders Investment & Trade. L’enquête a été créée et conduite gracieusement par Boston Consulting Group (NYC). Elle a été menée pendant l’été 2020.

Le questionnaire se composait de 26 questions posées à un échantillon de 50 répondants comprennent une vaste répartition géographique et industrielle. Plus de la moitié des répondants étaient de petites entreprises (1 à 10 employés); 40% s’identifiaient comme des startups et environ 42% des entreprises ont été créées aux États-Unis au cours des trois dernières années. Un peu plus de la moitié des personnes interrogées ont leur société mère établie en Flandre, 26% à Bruxelles et 22% en Wallonie. Les répondants sont actifs dans un ensemble diversifié d’industries, mais se concentrent principalement sur les services et produits aux grandes entreprises.

Contact: Valerie@belcham.org | +1347439 4372